L’intervention en pays d’origine arrive au Sénégal

La Délégation Diocésaine des Migrations – Zone orientale, dans le but d’élargir son intervention dans les pays d’origine, a initié un nouveau projet au Sénégal. Son objectif : s’enquérir du niveau d’information des jeunes sénégalais sur le contexte migratoire au Maroc et en Europe et faire des ateliers de sensibilisation participatifs avec les jeunes, mais aussi avec les parents, pour mieux les informer sur les routes migratoires qui partent de l’Afrique de l’Ouest vers l’Europe en passant par le Maroc.

La phase d’implémentation du projet a duré trois mois et s’est déroulée dans plusieurs régions du pays : Dakar (Yarakh Capa, Thiaroye et Grand Yoff), Saint-Louis, Rosso, Kolda (Velingara et Saré Coly Sallé) et Tambacounda. Au cours de cette phase pilote, la DDM a signé deux accords de collaboration avec les organisations sénégalaises Réseau Droit au Développement pour d’autres Alternatives (REDA) et Diaspora Development Education Migration (DIADEM). 17 agents multiplicataires ont bénéficié d’une formation sur le contexte migratoire au Maroc et en Europe dans les locaux de l’Union pour la Solidarité et l’Entraide (USE).

320 entretiens ont été réalisés par les agents de ces organisations dans les différentes régions pour déterminer le niveau d’information de la population en leur posant des questions sur le contexte du Sénégal, du Maroc et de l’Europe. Après les enquêtes, l’équipe a réalisé vingt activités de sensibilisation avec les jeunes et avec les parents pour les informer sur la réalité de la route migratoire de l’Afrique de l’Ouest.

Des rencontres ont été tenues entre les agents de la DDM et des organisations sénégalaises pour développer des objectifs communs dans un futur proche. En plus, une mission de suivi et évaluation est prévue pour juger la faisabilité d’une plateforme citoyenne d’appui aux migrants sénégalais et identifier d’autres domaines d’intervention qui pourraient intéresser la Délégation des Migrations et ses partenaires.

Nous remercions très sincèrement Manos Unidas et le Secrétariat des missions de la Compagnie de Jésus pour son inestimable aide dans le financement du projet.

Share This